COMMENT PRÉPARER LE BAC FRANÇAIS ?
 

L’épreuve écrite de français, d’une durée de 4 heures, porte au choix sur une dissertation (sur une œuvre au programme et son parcours) ou sur un commentaire composé, sur un texte littéraire non étudié pendant l’année (poésie, littérature d’idées, roman/récit ou théâtre).

Ces deux exercices sont exigeants, et nécessitent de maîtriser une méthode précise. 

Notre conseil : Il est utile de s’entraîner aux deux exercices, de bien connaître la méthode de chacun, et de déterminer au milieu de l’année lequel on préfère, dans lequel il s’agit de se perfectionner.

La clef de la réussite, c’est de connaître à fond la méthode propre à chaque exercice, et de s’être suffisamment entraîné pour ne pas être désemparé le jour du bac par le sujet  proposé. 

Tout au long de l’année, un entraînement régulier permet de prendre confiance en soi, mais aussi d’assurer une bonne moyenne en français (les notes des bulletins sont prises en compte pour le baccalauréat). Il permet également de compléter les œuvres étudiées en cours par d’autres lectures  c’est souvent ce qui donne à une copie sa valeur.

Comment faire la différence ? Par les lectures personnelles (la “culture littéraire”), mais aussi la capacité à présenter une argumentation claire et ordonnée, et à s’exprimer dans une langue claire et la plus correcte possible.

L’oral de français fait souvent peur, pourtant avec une bonne préparation il n’y a aucune raison. Il se compose de deux parties : un commentaire linéaire et une question de grammaire (12 minutes), puis la présentation d’une œuvre (choisie par l’élève) suivie d’un échange avec l'examinateur (8 minutes).

Là encore, la réussite dépend d’une bonne préparation : maîtrise de la méthode de l’analyse linéaire, connaissance des œuvres au programme, réflexion personnelle sur les œuvres, capacité à argumenter et à développer un point de vue, etc.

Nos conseils : faire des fiches de lecture, qui deviendront des fiches de révision, ne pas faire d’impasse sur une œuvre ou sur un parcours, ne pas négliger la question de corpus…

Un accompagnement par un professeur peut être utile pour apprendre la méthodologie de la dissertation, du commentaire composé et de l’analyse linéaire, recevoir des conseils d’organisation, combler des lacunes (genres littéraires, analyse des œuvres au programme…).